L'UE inflige 114 millions d'euros d'amendes à un cartel de la mousse de polyuréthane

La Commission européenne a infligé des amendes pour entente d'un montant total de 114 millions d'euros à des entreprises qui fabriquent de la mousse de polyuréthane utilisée dans l'ameublement et dans les sièges d’automobiles. Entre 2005 et 2010, les entreprises Vita, Carpenter, Recticel et Eurofoam ont en effet coordonné leurs prix de vente de divers types de mousses dans 10 pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Estonie, France, Hongrie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie et Royaume-Uni.

La Commission a précisé que les applications dans le secteur automobile, en particulier pour les sièges de voitures, représentaient environ un quart du marché total de la mousse de polyuréthane souple.

Vita, dont le siège est situé aux îles Caïman, ne s'est vu infliger aucune amende : l'entreprise a bénéficié de l'immunité pour avoir révélé l'entente à la Commission. Eurofoam est une entreprise commune entre le belge Recticel et l'autrichien Greiner. Ces trois sociétés ont bénéficié d'amendes allégées pour avoir coopéré à l'enquête. Au total, elles se sont vu infliger des amendes de 39,06 millions d'euros. Enfin, l'américaine Recticel a été condamnée à payer une amende de 75 millions d'euros. (AFP 29/1/14, (AUTOACTU.COM 30/1/14)

Alexandra Frutos