L'UE et la Corée du Sud tirent un bilan positif de leur accord de libre-échange

Les responsables de l'Union européenne et la Présidente de la Corée du Sud ont tiré le 8 novembre un bilan positif de l'accord de libre-échange entré en vigueur en 2011. Cet accord a apporté « des bénéfices considérables aux entreprises et aux consommateurs », ont déclaré la Présidente Geun-Hye Park et les Européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, à l'issue du sommet annuel UE-Corée du Sud à Bruxelles. « L'UE est le premier investisseur en Corée du Sud et notre coopération continue à se renforcer », ont-ils ajouté.

Les 28 pays de l'UE ont enregistré en 2012 leur premier surplus commercial avec la Corée du Sud. Leurs exportations ont bondi de 24 %, à 7 milliards d'euros, tandis que les exportations ont reculé de 6 %.

L'Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) a toutefois appelé l'UE à accroître la pression sur Séoul pour lever « les barrières commerciales vieilles et nouvelles » qui freinent leur développement sur le marché coréen. L'association a notamment dénoncé des « barrières non-tarifaires », telles que les réglementations techniques. (AFP 8/11/13)

Alexandra Frutos