L’UE échoue à limiter l’usage des agrocarburants dans les transports

En 2012, la Commission européenne avait proposé de limiter à 5 % la part des agrocarburants de première génération (produits à base de plantes telles que le colza, le soja ou le maïs) dans l’énergie consommée par le secteur des transports d’ici à 2020. Le 11 septembre, le Parlement européen avait voté, lui, en faveur d’un objectif de 6 %. Le 12 décembre, le conseil des ministres de l’Energie a décidé de ne pas trancher. La réforme des agrocarburants attendra donc, souligne LE MONDE (14/12/13).

Alexandra Frutos