L'UE a saisi l'OMC sur les droits de douane imposés par la Russie sur les importations allemandes et italiennes de V.U.L

L'Union européenne a annoncé avoir saisi l'Organisation mondiale du commerce (OMC) concernant les droits de douane antidumping imposés par la Russie sur les importations allemandes et italiennes de véhicules utilitaires légers. "L'Union européenne a demandé des consultations avec la Russie dans le cadre de l'OMC concernant des droits antidumping sur l'importation de véhicules utilitaires légers d'Allemagne ou d'Italie", a annoncé dans un communiqué la délégation de l'UE en Russie.

La consultation est la première étape de la procédure, afin de trouver une solution à l'amiable, avant l'éventuelle désignation au bout de 60 jours d'un panel d'experts chargés de trancher.
Ces droits ont été imposés en 2013 sur les importations de véhicules en Russie, au Bélarus et au Kazakhstan. Seule la Russie a été saisie, les deux autres pays ne faisant pas partie de l'OMC.

Ces droits ont été imposés en 2013 sur les importations de véhicules en Russie, au Bélarus et au Kazakhstan. Seule la Russie a été saisie, les deux autres pays ne faisant pas partie de l'OMC. "Ils sont incompatibles avec les règles de l'OMC et cela veut dire que les exportations de véhicules utilitaires légers d'Italie et d'Allemagne n'ont pas bénéficié des concessions faites par la Russie depuis son entrée à l'OMC en 2012", explique la délégation.

Les exportations européennes ont baissé après l'imposition d'une taxe de recyclage automobile, a souligné la délégation de l'UE, ajoutant que "les droits de douane de 23 % et 29,6 % imposés respectivement sur les véhicules allemands et italiens étouffent encore un peu plus" les exportations européennes de véhicules légers. (AFP 21/5/14)

Juliette Rodrigues