L’OMC se prononce contre les quotas imposés par la Chine sur les terres rares

L’OMC a estimé que les quotas imposés par la Chine sur les exportations de terres rares et d’autres matériaux critiques comme le tungstène et le molybdène (tous utilisés par l’industrie automobile) ne se justifiaient pas. La Chine a maintenant 60 jours pour faire appel de cette décision. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos