L'OLAF aurait lancé une enquête contre Volkswagen

L’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) aurait lancé une enquête contre Volkswagen, croit savoir le journal allemand SÜDDEUTSCHE ZEITUNG. L’enquête porterait sur les crédits obtenus par Volkswagen de la part de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), pour développer de nouveaux moteurs.En effet, depuis 1990, la BEI a accordé des crédits d'un montant de près de 4,6 milliards d'euros pour que le constructeur puisse développer des moteurs respectueux de l'environnement. Volkswagen doit encore rembourser 1,8 milliard d'euros. Le scandale des moteurs truqués a soulevé des doutes quand à la bonne utilisation de ces crédits.Par ailleurs, en raison de ce scandale, la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a signalé qu'elle n'allait finalement pas accorder à Volkswagen un crédit de 250 millions d'euros qui aurait dû aider à financer une nouvelle usine en Pologne. (HANDELSBLATT, ZEIT 16/12/15)

Cindy Lavrut