L'Inde inflige des amendes à 14 constructeurs d'un montant total de 420 millions de $

L'autorité indienne de la concurrence a infligé des amendes à 14 constructeurs automobiles pour un total de 420 millions de dollars pour avoir limité l'accès au marché des pièces détachées et avoir fait grimper les prix, a annoncé mardi un de ses responsables.

Parmi les groupes condamnés figurent Toyota, Nissan, Honda, Volkswagen, BMW, Mercedes-Benz, Ford et General Motors ainsi que des groupes indiens tels que Maruti Suzuki, Hindustan Motors et Tata Motors.

De son côté, la Chine avait infligé des amendes la semaine passée à 10 constructeurs auto pour un total de 201 millions de dollars pour entente sur les prix.

La commission indienne de la concurrence avait ouvert son enquête il y a deux ans après avoir été informée d'une rupture de stocks de pièces détachées sur le marché indien. "Les 14 groupes automobiles se sont livrés à des pratiques de refus d'accès au marché de réparateurs indépendants qui ne pouvaient se fournir en pièces détachées de marque", indique la commission dans sa décision.

Le montant des amendes (25,5 milliards de roupies, soit 420 millions de dollars) représente 2 % du chiffre d'affaires moyen en Inde de chaque constructeur incriminé sur les trois dernières années. (AFP 26/8/14)

Juliette Rodrigues