L'IG Metall souhaite qu'Opel produise plus de composants lui-même

Le syndicat allemand IG Metall souhaite qu'Opel produise plus de composants lui-même. Ce changement de stratégie d'approvisionnement permettrait ainsi de conserver plus d'emplois dans les usines allemandes de la marque. De plus, selon Armin Schild, directeur de l'IG Metall de Francfort et membre du conseil de surveillance d'Opel, les sites du constructeur disposent déjà d'ouvriers qualifiés pour produire un certain nombre de composants. (AUTOMOBILWOCHE 8/4/13)

Cindy Lavrut