L'Etat va céder les 5 % du capital de Renault acquis au printemps

L'Etat a déjà réalisé la moitié de son programme de cinq milliards d'euros de privatisations prévu cette année et va céder les 5 % du capital de Renault acquis au printemps pour obtenir le vote de droits de vote doubles chez le constructeur, a déclaré le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Dans un entretien publié le 30 juillet par Le Monde, il a en outre indiqué vouloir boucler en 2016 la vente des parts de l'Etat dans les aéroports de Lyon et de Nice. « Nous avons déjà réalisé près de la moitié de notre objectif », a-t-il déclaré au sujet du programme de cessions de 2015. « Pour la suite, nous céderons les 5 % de Renault acquis au printemps pour garantir l'adoption des droits de vote doubles », a-t-il ajouté. (Reuters)

Alexandra Frutos