L'Etat se prépare à redescendre à 15 % du capital de Renault

L'Etat français a enclenché le processus de garantie contre les variations de cours des actions Renault acquises en avril et a réaffirmé son intention de ramener à terme à 15,01 % sa participation dans le capital du constructeur. (Reuters)

Alexandra Frutos