L'Etat finance six nouveaux projets labellisés par Move'o

A l’occasion du quinzième appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI), 72 nouveaux projets de R&D collaboratifs ont été sélectionnés, parmi les 143 dossiers présentés, impliquant 50 pôles de compétitivité pour un montant d’aide de l’Etat de 63,5 millions d’euros. Ils bénéficieront également de l’aide des collectivités territoriales et des fonds communautaires (Feder) à hauteur de 43,9 millions d’euros.

Parmi les projets sélectionnés, six ont été labellisés par le pôle Mov?eo, le pôle de compétitivité en R&D automobile et transports collectifs, dont les trois premiers portent sur le véhicule électrique : Mobicus, projet porté par Renault, a pour objectif d’améliorer la durabilité des batteries en développant de nouveaux systèmes de gestion des batteries et des bornes de recharges ; Renoter 2, projet porté par Valeo, est la suite du projet Renoter visant à développer un générateur thermo-électrique utilisant la chaleur des gaz d’échappement pour créer de l’électricité capable d’alimenter les équipements électriques des véhicules ;
Tessa est un projet porté par Vibratec (société lyonnaise spécialiste de l'acoustique) et par le Cevaa, laboratoire expert en vibro-acoustique, dont l’objectif est de prédire, à travers des outils de simulation, l’impact sonore des nouvelles sources de bruit à bord des véhicules électriques ; Covadec, projet porté par ALL4Tec, cabinet d’expertise en ingénierie des systèmes complexes, qui vise à mettre en place des méthodes et des outils pour optimiser les scénarios de tests nécessaires à la validation des systèmes d’aide à la conduite ;
GMPDLC2, projet porté par HEF, spécialiste stéphanois de l'ingénierie des surfaces, qui vise à élargir l’utilisation des nouveaux revêtements tels que les DLC (Diamond-Like Carbon) à différents composants moteurs (arbre à cames, linguet et chemise) pour obtenir des gains de CO2 de l’ordre de 4 g/km ; et enfin ACCEA, porté par Aérazur, vise à améliorer la conductivité électrique et thermique des matériaux utilisés dans l’aéronautique, dans un objectif de réduction du poids. Des applications dans le domaine automobile ne sont pas envisagées avant 2025.

Ces 6 projets impliquent un total de 59 partenaires, dont 15 PME, et totalisent un budget R&D de 28,3 millions d’euros (aides comprises). Au total, 156 projets Mov?eo ont reçu, depuis 2005, le soutien des pouvoirs publics, à hauteur de 330 millions d’euros.

L’ensemble des appels à projets du FUI depuis sa création a permis de soutenir 1 245 projets de R&D collaboratifs, pour un montant de 5,8 milliards d’euros, dont un financement public de 2,3 milliards d'euros.

Un seizième appel à projets doit être lancé prochainement pour une clôture fin avril 2013. (AUTOACTU.COM 26/3/13)

Alexandra Frutos