L'Etat algérien fait valoir son droit de préemption dans la vente de Michelin-Algérie à Cevital

Le ministre algérien des Finances, Karim Djoudi, a déclaré le 3 novembre que l'Etat algérien ferait valoir son droit de préemption sur la société de fabrication de pneumatiques Michelin-Algérie, acquise récemment par le groupe privé algérien Cevital.

En juin, Michelin avait annoncé son intention de céder ses activités en Algérie à une société privée algérienne et de restructurer sa branche poids lourds en France. Le manufacturier avait alors indiqué qu'il allait céder dans un premier temps 67 % de ses activités en Algérie à la société Cevital, groupe privé algérien. A terme, cette participation devait être portée à 100 %, avait alors précisé Michelin.

Le groupe français arrêtera de fait la production de pneus pour poids lourds dans son usine d'Alger à la fin de 2013. (AFP 3/11/13)

Alexandra Frutos