L'EPA et le CARB vont soumettre les nouveaux pick-ups diesel de General Motors à des tests d'émissions renforcés

General Motors est le premier constructeur aux Etats-Unis à subir les conséquences de la tricherie de Volkswagen aux tests antipollution. Le constructeur a été informé par l’agence de protection de l’environnement américaine (EPA) et son homologue californienne (CARB) que les nouvelles versions diesel de ses pick-ups Chevrolet Colorado et GMC Canyon ne seraient pas approuvées avant d’avoir été testées en laboratoire et sur route. L'EPA avait annoncé la semaine dernière, à la suite des révélations sur l'affaire Volkswagen, qu'elle renforcerait ses procédures de test des émissions.« L'EPA et le CARB nous ont dit qu'ils allaient mener des tests sur route », a déclaré Scott Yackley, l'ingénieur en chef adjoint de Chevrolet Trucks. Il a indiqué que les ingénieurs de General Motors avaient soumis les nouveaux pick-ups à des tests intensifs en laboratoire et sur route et qu'il n'était pas inquiet quant à leurs résultats aux tests supplémentaires mis en place par les autorités américaines.General Motors a estimé que le lancement des nouveaux pick-ups, qui était prévu au dernier trimestre, pourrait être légèrement retardé du fait des tests supplémentaires. (AUTOMOTIVE NEWS 29/9/15)

Frédérique Payneau