L'Automobile Club Association demande un audit des réseaux secondaires

L'Automobile Club Association demande à ce que les axes de réseaux secondaires appelés à faire l'objet d'une expérimentation de la limitation de vitesse à 80 km/h soient audités via le programme EuroRAP, qui vise à attribuer des notations aux routes européennes en fonction de leur dangerosité.

« Les limitations de vitesse doivent être cohérentes et adaptées en fonction des infrastructures. Nous rejetons toute expérimentation à l'aveugle. Celle-ci doit être faite dans le cadre de la juste vitesse, et s'appuyer sur des résultats d'audits préalables », explique Didier Bollecker, le président de l'Automobile Club Association. Si tel n'était pas le cas, les données risqueraient d'être faussées, et donc au final d'inciter fortement à une généralisation de la limitation de vitesse à 80km/h, estime-t-il. (JOURNALAUTO.COM 17/6/14)

Alexandra Frutos