L’Alliance Renault-Nissan et Daimler lancent la construction de leur usine commune au Mexique

L'alliance Renault-Nissan et Daimler ont officiellement lancé la construction de leur usine commune au Mexique, destinée à produire une nouvelle génération de véhicules compacts haut de gamme. Le site d'Aguascalientes, prénommé Compas (Cooperation manufacturing plant Aguascalientes), est détenu à parts égales par Daimler et Nissan, qui investiront ensemble un milliard de dollars. Il sera doté d'une capacité de production annuelle de plus de 230 000 voitures par an, avec possibilité de monter en puissance ultérieurement au gré de la demande, et comptera 3 600 employés d'ici à 2020. Il devrait en outre permettre la création de 12 000 emplois indirects.Les nouveaux modèles d'Infiniti sortiront d'usine en 2017, ceux de Mercedes-Benz en 2018. Ces véhicules développés conjointement seront également fabriqués dans d'autres sites dans le monde, en particulier en Europe et en Chine. Daimler est déjà présent au Mexique où il fabrique des camions et autobus avec 8 000 employés, tout comme Nissan, qui est implanté dans le pays depuis 1992 et assemble 850 000 véhicules par an."Cette usine offre un nouvel exemple de la collaboration croissante entre l'alliance Renault-Nissan et Daimler", a déclaré Jose Munoz, vice-président de Nissan chargé de la région Amérique du Nord. Renault-Nissan et Daimler ont conclu en avril 2010 un partenariat stratégique qui s'est rapidement étendu et comprend désormais une dizaine de projets, parmi lesquels le montage d'utilitaires légers Mercedes dans une usine Renault et le codéveloppement des micro-citadines Renault Twingo et Smart. (AFP 4/9/15)

Juliette Rodrigues