L'Alliance Renault-Nissan a vendu 8,5 millions de véhicules en 2014

L'Alliance Renault-Nissan a vendu 8 470 610 véhicules en 2014, en hausse de 2,5 %, ce qui représente un nouveau record de ventes et la cinquième année consécutive de progression. Un véhicule sur dix vendu dans le monde sort des usines Renault, Nissan ou AvtoVAZ, premier constructeur d’automobiles de Russie. « Une forte demande aux Etats-Unis, un contexte de reprise en Europe de l’Ouest et un éventail de nouveaux modèles attrayants : tous ces facteurs conjugués ont contribué une fois encore à une progression des ventes de l’Alliance en 2014 », se félicite Carlos Ghosn, président de l'Alliance. « Nous restons bien positionnés et optimistes quant à nos projets à long terme sur les marchés émergents et ce, malgré le récent déclin observé en Russie et au Brésil », ajoute-t-il.

Renault SAS, troisième constructeur européen, a vendu 2 712 432 véhicules à travers le monde en 2014, en hausse de 3,2 %. Avec 1 464 611 immatriculations en Europe de l’Ouest, les volumes du groupe sont en augmentation de 12,5 %, soit une progression deux fois plus importante que celle du marché. En Europe, la part de marché du groupe Renault a atteint le seuil des 10 %, en progression de 0,6 point. Dacia est la marque en Europe qui a enregistré la plus forte croissance, en gagnant 0,4 point de part de marché. Affectées par les crises économiques sur ses principaux marchés émergents, les ventes du groupe ont en revanche chuté de 5,9 % hors d’Europe de l’Ouest, avec 1 247 821 de véhicules écoulés. Malgré ce recul, le groupe a résisté avec des parts de marché record au Brésil et en Russie, respectivement deuxième et troisième marchés de Renault, après la France.

Nissan Motor a quant à lui vendu 5 310 064 véhicules dans le monde l’an dernier, en hausse de 4,1 %. Le constructeur a continué de vendre plus d’un million de véhicules dans ses deux marchés phares, les Etats-Unis et la Chine.

ActoVAZ a pour sa part vendu 448 114 véhicules au niveau mondial, en baisse de 16,3 %, dans un contexte de ralentissement de la croissance économique en Russie. Un véhicule sur trois en Russie a été vendu l’an dernier par l’Alliance Renault-Nissan et AvtoVAZ.

Les 10 premiers marchés de l'Alliance en 2014 ont été les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Japon, la France, le Mexique, le Brésil, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie.

En Chine, premier marché automobile mondial, Nissan a vendu 1 221 598 véhicules, en hausse de 0,5 %. Nissan est la marque japonaise numéro un en Chine, avec 5,5 % de part de marché. En 2016, Renault y débutera la production de véhicules, en collaboration avec Dongfeng Motor, partenaire historique de Nissan. Cette coentreprise installera à Wuhan une usine d’une capacité de production de 150 000 unités par an, qui pourra être multipliée par deux ultérieurement.

Aux Etats-Unis, Nissan a enregistré des ventes record de 1 386 895 unités, en progression de 11,1 %, qui se sont se traduites par une part de marché record de 8,4 %.

Malgré le ralentissement économique observé en Russie, l'Alliance, avec son partenaire AvtoVAZ, a enregistré une part de marché de 30,7 %, en hausse de 1,1 point. AvtoVAZ a vendu 387 307 véhicules, en baisse de 15 % ; sa part de marché a atteint 15,5 %, en baisse de 0,9 point. Avec 194 531 véhicules vendus (- 7,4 %), Renault a enregistré une part de marché record de 7,9 %, en progression de 0,3 point. Nissan a vendu 182 412 véhicules, enregistrant ainsi une hausse de 17,7 % ; il affiche une part de marché de 7,3 %, en progression de 1,8 point.

Au Japon, son marché national, Nissan a vendu 670 263 véhicules (- 1,3 %) et a maintenu sa part de marché à 12 %.

En France, Renault a vendu 577 601 véhicules l’an dernier, soit 5,5 % de plus que l'année précédente, atteignant une part de marché de 26,6 %, en hausse de 1,3 point. La Clio a été le véhicule le plus vendu dans l’Hexagone, tandis que Captur a été le véhicule métis le plus demandé.

Au Mexique, Nissan a enregistré des ventes record de 293 204 unités, en hausse de 10,9 % ; il est la première marque du pays, avec 25,8 % de part de marché.

Au Brésil, Renault a vendu 237 187 véhicules (+ 0,3 %), atteignant une part de marché record de 7,1 %.

En 2014, l'Alliance Renault-Nissan a vendu 82 602 véhicules électriques, en hausse de 24 %, s’octroyant ainsi une part de marché globale de 56 %. La Nissan Leaf s'est imposée comme la voiture électrique la plus vendue avec 61 507 unités. Renault est la marque ayant écoulé le plus de véhicules électriques en Europe, Twizy compris, avec 17 813 unités. L'Alliance a vendu 217 365 véhicules électriques à travers le monde depuis décembre 2010, date de commercialisation de la Leaf. Les principaux marchés du modèle sont les Etats-Unis, avec 72 322 véhicules vendus depuis sa commercialisation, le Japon avec 48 641 unités, et l’Europe avec 33 481 unités. De son côté, Renault a vendu 56 499 véhicules électriques dans le monde depuis le lancement de son premier modèle, le Kangoo Z.E., en octobre 2011. L'Alliance vend près d’un véhicule électrique sur deux dans le monde, en incluant le quadricycle urbain Twizy et le Nissan e-NV200, utilitaire commercialisé en Europe et au Japon depuis 2014. (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT-NISSAN 4/2/15)

Alexandra Frutos