L’Alliance Renault-Nissan a dû fermer son...

L’Alliance Renault-Nissan a dû fermer son usine de Chennai pendant sept jours en raison des pluies diluviennes qui ont frappé la région. L’activité du site a redémarré le 6 décembre. Les installations n’ont pas été dégradées mais le manque à produire s’établit à 10 000 véhicules. (Bloomberg)

Juliette Rodrigues