L'Allemagne et la France vont s'allier dans les batteries

L’Allemagne et la France vont s’allier dans les batteries pour véhicules électriques, a annoncé hier Sigmar Gabriel, Ministre allemand de l’Economie.

Son homologue français, Emmanuel Macron, a confirmé que les deux pays voulaient se mettre d'accord sur des projets communs d'ici à la mi-décembre.

Faisant référence à la fermeture d'une usine de batteries par Daimler, M. Gabriel a déclaré : « une grande entreprise allemande a cessé la production de batteries, ce qui fait que nous sommes entièrement dépendants de la production en Asie ».

C'est pourquoi, « nous pensons que la France et l’Allemagne doivent réunir leurs efforts dans le domaine de la recherche pour développer les batteries pour l’électromobilité », a-t-il ajouté.

Les gouvernements français et allemands veulent rassembler les parties prenantes du secteur des batteries pour véhicules électriques et évaluer l'éventuel soutien que pourraient apporter les deux pays en vue de la construction d'un site de production.

M. Macron a souligné que - d'ici au conseil européen qui se déroulera mi-décembre - France et Allemagne voulaient « définir les quelques projets franco-allemands importants » qui doivent compléter le plan d'investissements de la Commission Européenne. (REUTERS 2/12/14)

Cindy Lavrut