L’Acea exhorte les dirigeants européens à prendre des mesures concrètes pour restaurer la compétitivité

L’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) vient de formuler des recommandations à l’attention des dirigeants européens, dans le but de restaurer la compétitivité dans le secteur automobile. Ces préconisations à court terme, basées sur le plan d’action CARS 2020 de la Commission européenne, consistent à stimuler l’innovation en créant un cadre réglementaire technologiquement neutre et pro-innovation ; à favoriser la croissance à travers le commerce international, en s’assurant qu’il y a des bénéfices mutuels à venir et que cela se jouera sur un pied d’égalité, lorsqu’ils négocient des accords de libre-échange ; à élaborer un cadre réglementaire favorable en réduisant le fardeau des réglementations et le coût des activités commerciales en Europe ; à anticiper et conduire le changement, y compris en atténuant l’impact social et économique des restructurations et en améliorant la flexibilité salariale.

« En tant que constructeurs, nous sommes prêts à continuer à jouer notre rôle pour passer à la vitesse supérieure. Toutefois, l’industrie a aussi besoin de mesures de soutien pour créer les bonnes conditions nécessaires pour reconstruire la compétitivité », a déclaré Philippe Varin, président de l’Acea et de PSA Peugeot Citroën. (COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA 29/1/14)

Alexandra Frutos