L'ADAC fait face à un nouveau scandale

L'ADAC fait face à un nouveau scandale. Le club automobile allemand, qui propose également un service de dépannage, est en effet accusé de défavoriser ses propres membres et de dépanner en priorité les automobilistes ayant contracté une assurance directement auprès des constructeurs.

L'ADAC a démenti cette accusation, expliquant que les demandes de dépannage étaient traitées dans l'ordre des appels, à l'exception des cas d'urgence ou lorsque des enfants se trouvent dans les véhicules à dépanner. (AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 23/4/14)

Cindy Lavrut