L'ADAC aurait également truqué des tests automobiles

Après avoir admis avoir manipulé les chiffres lors du vote sur la voiture préférée des Allemands, le club automobile allemand a précisé que des manipulations avaient eu lieu au cours de 9 années pour l'attribution de ce titre (cf. revue de presse du 20/1/14).

En outre, le magazine ADAC Motorwelt - pourtant une référence pour les automobilistes allemands - aurait également truqué des tests automobiles. Notamment en 2005, l'ADAC avait vivement critiqué la tenue de route de la Dacia Logan. Il s'avère finalement que les testeurs avaient abîmé les pneus du modèle et réalisé leur test avec la galette de secours.

De nombreux adhérents de l'ADAC menacent de résilier leur inscription. Le président de l'ADAC, Peter Meyer, a garanti vouloir faire la lumière sur cette affaire. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 20/1/14, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 21/1/14)

Cindy Lavrut