L'ADAC a admis avoir manipulé les chiffres du vote sur la voiture préférée des Allemands

Le club automobile allemand ADAC a admis avoir manipulé les chiffres d’un récent vote qui avait consacré la Volkswagen Golf en tant que voiture préférée des Allemands. L'ADAC a imputé la faute à son directeur de la communication, Michael Ramstetter, qui a donc présenté sa démission dimanche. Celui-ci a également avoué avoir manipulé les chiffres à plusieurs reprises.

Bien que « les chiffres absolus des résultats ont été enjolivés », « l'ordre des préférences » n'aurait pas été truqué, et la Golf serait effectivement la voiture préférée des Allemands. Néanmoins, cette affaire jette le discrédit sur l'ADAC et le label « voiture préférée des Allemands » risque de ne plus être un argument publicitaire pour les constructeurs.

Le magazine a fait savoir que seul le titre de « voiture préférée des Allemands », l'une des 9 catégories de son prix « Gelbe Engel » (qui récompense constructeurs et équipementiers pour des innovations dans le domaine de la sécurité, du design ou encore de la protection de l'environnement), était concerné par ces manipulations.

L'ADAC compte près de 19 millions d'adhérents et sa revue spécialisée, l'ADAC Motorwelt, est une publication particulièrement influente dans la branche automobile allemande. (AFP 19/1/14, Ensemble de la presse allemande 19 et 20/1/14)

Cindy Lavrut