Réactions de l'ACEA à la proposition de la Commission sur l'Union de l'énergie

Suite à la publication de la proposition de la Commission européenne sur la stratégie qu'elle entend mettre en ?uvre pour bâtir une Union de l’énergie, l'ACEA (Association des Constructeurs Européens d'Automobiles) a réitéré son engagement à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, par le biais notamment de technologies plus économes en carburant, et à poursuivre les investissements dans les motorisations à énergies alternatives.

Les voitures, fourgons, camions et autobus des constructeurs européens satisfont actuellement aux normes environnementales les plus strictes au monde. "Nous devons maintenant mener un débat plus large, impliquant tous les acteurs en vue de mettre en place un système plus équilibré et efficace pour réduire davantage les émissions de CO2", a déclaré Erik Jonnaert, Secrétaire général de l'ACEA.

L'ACEA plaide pour un système axé sur la réduction des émissions globales de CO2 de tous les modes de transport. "Pour l'industrie automobile, cela signifie que nous devons non seulement nous concentrer sur les émissions du véhicule lui-même, mais aussi regarder les autres facteurs influant sur les émissions au cours de l'utilisation du véhicule", explique M. Jonnaert. "Cela inclut la teneur en carbone des carburants, le comportement du conducteur, l'infrastructure et l'âge du parc automobile".

Les membres de l'ACEA continueront à investir dans les motorisations alternatives, y compris électriques, hybrides, à pile à combustible et au gaz naturel. L'ACEA accueille donc très favorablement l'appel pour le déploiement rapide d'infrastructures de recharge, indispensables pour l'utilisation massive de ces véhicules alternatifs.

L'ACEA demande également l'harmonisation des mesures d'incitation à l'achat de véhicules au sein de l'Union européenne afin de soutenir le développement des véhicules alternatifs. Elle souligne par ailleurs la nécessité de faire cohabiter plusieurs modes de transport, qui au final se complètent et ne se concurrencent pas. (COMMUNIQUE ACEA 25/2/15)

Juliette Rodrigues