Knorr-Bremse veut obtenir un délai supplémentaire pour son offre sur Haldex

Knorr-Bremse veut obtenir un délai supplémentaire pour son offre sur Haldex. L’équipementier allemand souhaiterait que les actionnaires de son concurrent suédois aient jusqu’à septembre 2018 pour accepter de céder leurs actions (et non jusqu’au 9 février, comme prévu actuellement).

En effet, les autorités européennes de la concurrence ont indiqué qu'elles prévoyaient d'approfondir leur enquête sur cette reprise, ce qui va retarder la finalisation de l'acquisition.

Knorr-Bremse détient une participation de 86,1 % dans Haldex (cf. analyse de presse du 8/12/16). (HANDELSBLATT 28/6/17)

Cindy Lavrut