Jean Todt, président de la Fédération internationale

Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile, a été nommé envoyé spécial de l’ONU pour la sécurité routière. "La mortalité routière est un fléau, une grande pandémie au même titre que la tuberculose, la malaria, le sida ou la cancer", a-t-il indiqué lors de sa nomination à Paris par Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies. "Si nous n’avons pas trouvé le remède miracle pour ces maladies, nous le connaissons pour la sécurité routière", a expliqué M. Todt, en citant l’éducation, la prévention, les contrôles, l’amélioration du réseau routier et l’amélioration de l’état des véhicules en circulation. Pour l’aider dans sa nouvelle mission, Jean Todt entend trouver des partenaires, dans le sport automobile et ailleurs. Avec des champions du monde de Formule 1 par exemple, comme Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel, ou le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb. Amateur de "défis difficiles", il voit dans ce nouveau rôle auprès de M. Ban "un engagement envoûtant, avec pourquoi pas, en ligne de mire une réduction de 50 % du nombre de morts sur les routes d’ici à 2030. "Ce sera difficile, mais c’est possible". (AFP)

Juliette Rodrigues