JX Holdings va installer 2 000 stations à hydrogène au Japon

Le plus important fournisseur d'essence au Japon, JX Holdings, prévoit d'installer 2 000 stations à hydrogène pour véhicules à pile à combustible dans le pays d'ici à 2020. JX produirait l'hydrogène dans 10 centres répartis dans l'archipel.

La première station doit être mise en place dès ce mois-ci dans la préfecture de Kanagawa (banlieue de Tokyo), et 40 dans la région de la capitale courant 2015. "Par la suite, tout en observant l'évolution de l'adoption des véhicules à pile à combustible, JX prévoit d'équiper jusqu'à 2 000 points de vente de réservoirs et pompes à hydrogène".

Le Japon mise sur l'hydrogène comme ressource énergétique d'avenir, notamment pour les véhicules à pile à combustible. Toyota a lancé il y a une semaine la "Mirai", première berline roulant à l'hydrogène. La Mirai ("futur" en japonais) peut parcourir 650 km avec un seul plein effectué en trois minutes. Pour accompagner le lancement de ce type de véhicules, le gouvernement japonais a prévu de faciliter l'installation de stations à hydrogène en assouplissant la réglementation et en apportant des aides. L'objectif est d'atteindre 100 bornes de ravitaillement d'ici à mars 2016, contre une quarantaine actuellement, et diviser leur coût par deux avant 2020. Il faut aujourd'hui 400 à 500 millions de yens (2,7 à 3,4 millions d'euros) pour construire une station à hydrogène. (AFP 22/12/14)

Juliette Rodrigues