JX Holdings accélère l'installation de stations à hydrogène

Le groupe d'énergie JX Holdings a annoncé l'installation au Japon de nouvelles stations à hydrogène destinées à alimenter les véhicules à pile à combustible censés arriver sur le marché très prochainement.

JX Holdings va créer le 1er octobre une nouvelle société (ENEOS Suiso +hydrogène+ Supply and service) pour la mise en place et l'exploitation de stations à hydrogène autonomes ou ambulantes (sous formes de camions spéciaux).

D'autres points de vente d'hydrogène sont ou seront pour leur part intégrés dans des stations-service à essence ENEOS (marque de JX) existantes gérées par des exploitants divers. Un premier lot de 19 stations (dont 14 nouvelles) est déjà prévu dans la mégapole de Tokyo, la région centrale d'Aichi et dans le sud-ouest.

Selon le quotidien économique Nikkei, le nombre de stations à hydrogène de JX s'élèvera à 40 d'ici à mars 2016, puis à 100 à l'horizon 2018, contre 5 actuellement. Toutefois, l'entreprise n'a pas confirmé ces chiffres pour le moment.

D'autres sociétés, tels que les fournisseurs de gaz, ont aussi en projet la construction de ce nouveau type d'infrastructures. Toutefois, les objectifs initiaux du gouvernement (100 stations d'ici à mars 2016) ne se concrétisent pas aussi vite que prévu.

La décision de JX d'accélérer les choses intervient alors que Toyota, prévoit de mettre sur le marché d'ici à la fin mars 2015 sa première berline à pile à combustible au prix d'environ 7 millions de yens (50 000 euros. Honda prévoit lui aussi de lancer l'an prochain aux Etats-Unis et au Japon un nouveau modèle utilisant cette technologie. (AFP 16/7/14)

Juliette Rodrigues