Inovev étudie la production des 14 plus gros sites automobiles européens

Inovev a étudié la production des quatorze plus gros sites automobiles européens entre 2005 et 2014. En premier lieu, le cabinet indique que les plus grosses usines des quatorze groupes examinés ont produit 4,5 millions de véhicules en 2014, contre 4,3 millions en 2005. Ensuite, parmi les quatorze usines qui ont produit le plus en 2014 pour chaque constructeur, neuf étaient déjà présentes dans le classement de 2005. L'usine de Wolfsburg reste ainsi le site de production le plus important de Volkswagen. Pour PSA, il s'agit de celui de Vigo en Espagne, pour Mercedes, celui de Sindelfingen en Allemagne, Pour General Motors, celui de Sarragosse en Espagne, Pour FCA, celui de Tichy en Pologne, pour Volvo-Geely, celui de Gent en Belgique, pour Toyota, celui de Solhill en Angleterre, Pour Honda, celui de Swindon en Angleterre et, enfin, pour Suzuki, celui d'Esztergom en Hongrie.

Les cinq nouvelles usines du classement sont celles de Sunderland en Angleterre pour Renault-Nissan (qui supplante Douai en France), de Munich en Allemagne pour BMW (en lieu et place du site de Ratisbonne), d’Onnaing en France pour Toyota (qui a fait mieux que celle de Burnaston en Angleterre) et enfin de Cologne en Allemagne pour Ford (qui a dépassé celui de Sarrelouis). Inovev souligne l'arrivée de Hyundai dans ce classement, avec le site de Nosovice, en République tchèque ; le Coréen vient ainsi remplacer Mitsubishi, qui ne produit plus à Born, aux Pays-Bas.

Cette évolution industrielle est largement dictée par les achats européens où, comme ailleurs, les véhicules de loisir ont pris de l'importance. Cela témoigne aussi de la part grandissante des modèles du segment B, au détriment de ceux des segments C et D. Enfin, autre élément notable, seuls les groupes allemands Volkswagen, BMW et Daimler ont leur principale usine dans leur pays d'origine. (JOURNALAUTO.COM 10/6/15)

Alexandra Frutos