Hyundai-Kia affiche ses ambitions écologiques

En l’espace d’une semaine, Hyundai Motor Group a annoncé son intention de réduire la consommation de ses véhicules de 25 % d’ici à 2020 et de tripler son offre de véhicules respectueux de l’environnement à cet horizon.Alors que le coût exorbitant d’un projet immobilier à Séoul annoncé en septembre avait suscité des inquiétudes quant à sa capacité à maintenir un haut niveau d’investissement dans la R&D et le produit, le groupe automobile coréen a promis de consacrer toutes les ressources nécessaires pour devenir un grand acteur dans l’industrie mondiale des véhicules « verts ». Il ambitionne de se hisser de la cinquième à la deuxième place sur ce segment du marché, qui est aujourd’hui dominé par Toyota et devrait connaître une forte croissance dans les prochaines années. Selon les prévisions des analystes, la demande de véhicules respectueux de l’environnement pourrait passer de 2,2 millions d’unités cette année à 6,4 millions d’unités en 2020. Pour atteindre son objectif, Hyundai Motor Group compte étoffer son offre de modèles hybrides, accroître l’autonomie de ses véhicules électriques et consolider son avance sur le marché des véhicules à hydrogène. Le groupe commercialise actuellement sous ses marques Hyundai et Kia sept véhicules verts, dont quatre hybrides (les Hyundai Sonata et Grandeur ainsi que les Kia K5 et K7), deux véhicules électriques (les Kia Ray et Soul) et un modèle à pile à combustible (le Hyundai Tucson). A la fin de la décennie, son offre devrait compter vingt-deux modèles, dont douze hybrides, six hybrides rechargeables, deux modèles électriques et deux à pile à combustible. Elle devrait s'étendre des petites voitures aux tout-terrain de loisir.Hyundai Motor Group mise notamment sur les véhicules hybrides, qui devraient représenter plus de 60 % du marché des véhicules respectueux de l’environnement à l'horizon 2020. Détaillant ses projets, il a indiqué qu’il lancerait l'an prochain un véhicule hybride spécifique, destiné à concurrencer la Toyota Prius, et un premier hybride rechargeable, une version de la Sonata. Un véhicule électrique, doté d’une autonomie de 200 kilomètres, est en préparation, et un nouveau véhicule à pile à combustible est annoncé pour 2016.

Frédérique Payneau