Hydro-Québec va produire les batteries du futur à Lacq

Le géant canadien de l’énergie Hydro-Québec vient d’annoncer l’ouverture d’une filiale à Lacq (Pyrénées-Atlantiques), en partenariat avec la région Aquitaine, dans le but de créer sur place toute la ligne de production des batteries du futur. Ces batteries révolutionnaires lithium-fer-phosphate (LFP), qui utilisent des nanoparticules, seront capables de stocker dix fois plus d’énergie que les dispositifs lithium-ion, pourront supporter 30 000 cycles de chargement (contre 1 000 pour le lithium-ion) et auront une durée de vie de 10 ans (contre trois), souligne LATRIBUNE.FR (13/2/15). Avec cette technologie, d’ici à cinq ans, une voiture électrique pourrait rouler 500 km en totale autonomie.

Le calendrier et opérations a été fixé : préparation de l’usine cette année, premiers bâtiments construits en 2016 et lancement de la production l’année suivante. Au total, 545 millions devraient être investis à Lacq en six ans pour couvrir l’ensemble de la ligne de fabrication de ces batteries de nouvelle génération, de la poudre jusqu’au système de stockage. L’arrivée d’un partenaire industriel japonais ? à confirmer dans les prochaines semaines ? devrait consolider définitivement le projet, qui pourrait entraîner la création de 600 emplois.

Alexandra Frutos