Huit villes chinoises pourraient annoncer des politiques de restriction des immatriculations de véhicules neufs

Après Pékin, Shanghaï, Guiyang et Canton, huit villes chinoises supplémentaires pourraient annoncer des politiques de restriction des immatriculations de véhicules neufs, dans l’objectif de réduire la pollution atmosphérique.

Cumulées, les restrictions imposées dans ces villes pourraient atteindre 400 000 unités, soit 2 % du marché chinois total.

Ces futures restrictions devraient être officiellement annoncées par les gouvernements locaux des villes concernées. Chengdu, Chongqing et Wuhan devraient être parmi les villes qui mettront en place des quotas d'immatriculations. (AUTOMOTIVE NEWS, GASGOO.COM 11/7/13, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 12/7/13)

Cindy Lavrut