Honda veut gagner du terrain sur Daihatsu et Suzuki dans les mini-véhicules

Honda veut réduire l'écart qui le sépare de ses deux principaux concurrents japonais sur le marché des mini-véhicules ("Kei cars"), qui représente 40 % (soit 1 763 275 unités sur les dix premiers mois de 2013) des ventes totales de véhicules au Japon.

Troisième sur ce segment avec une pénétration de 19,1 %, il veut gagner du terrain sur Daihatsu (31,1 %) et Suzuki (29,6 %), leaders historiques de cette catégorie de véhicules.

Honda présente ainsi au Salon de Tokyo un nouveau mini-véhicule de 660 cm3, le N-WGN, dont la commercialisation démarre le 22 novembre ; il compte en écouler 12 000 unités par mois.

Honda a vendu quelque 720 000 véhicules au Japon en 2012-2013, dont 80 % de mini-véhicules. (NIKKEI ASIAN REVIEW 21/11/13)

Juliette Rodrigues