Honda investit 200 millions de livres pour relancer son site britannique

Honda a annoncé un investissement de 200 millions de livres (274 millions d'euros) dans son usine de Swindon, au Royaume-Uni, qu'il espère ainsi relancer après une période difficile.

Ce site, où étaient fabriqués jusqu'à présent plusieurs modèles exclusivement destinés aux clients britanniques et européens, va désormais se concentrer sur la production de la nouvelle génération de la compacte Civic cinq portes. Les véhicules seront vendus en Europe, mais aussi exportés vers d'autres "marchés clés dans le monde".

En transformant cet unique site européen d'assemblage de voitures "en une plateforme mondiale pour le modèle Civic", Honda espère réaliser "d'importantes économies d'échelle". A travers un tel investissement qui vise à moderniser les processus et technologies de production, il entend aussi souligner "l'importance stratégique que le groupe accorde à la production de voitures dans l'usine de Swindon", a commenté Toshiaki Mikoshiba, directeur général de Honda Motor Europe.

Confronté à des ventes décevantes, le constructeur avait annoncé en mars 2014 la suppression de 340 postes dans cette usine, qui employait à l'époque un peu plus de 3 000 personnes, et où une seule ligne de production est utilisée. "Cette nouvelle contribution porte à plus de 2,2 milliards de livres l'investissement total de Honda" au Royaume-Uni depuis 1985, précise le groupe.

Dans le même temps, la fabrication du crossover CR-V sera transférée dans une usine du groupe en Ontario, au Canada. Honda cherche à renforcer ses activités en Europe, déficitaires depuis 2010 ; sa part de marché dans la région s'établit à 1 % seulement. (AFP 31/3/15)

Juliette Rodrigues