Honda et General Motors vont étendre leur partenariat technologique

General Motors et Honda discutent d'une extension à la conduite autonome et à d'autres systèmes de leur partenariat technologique, actuellement limité à la pile à combustible, a déclaré le président de Honda Takahiro Hachigo.

GM et Honda travaillent conjointement depuis 2013 à concevoir des voitures à pile à combustible alimentées par de l'hydrogène. Les premiers modèles basée sur ces technologies communes devraient être commercialisés vers 2020, Honda en proposant une autre en 2016 mais avec un dispositif maison.

"Le développement en commun de systèmes à pile à combustible se passe extrêmement bien. Et quand nous cherchons ce que nous pouvons faire ensemble, nous ne nous arrêtons pas aux piles à combustible, nous songeons à la conduite autonome, aux technologies informatiques, etc.", a expliqué M. Hachigo. "Pour ce qui est des voitures à essence, Honda peut travailler seul, mais quand il s'agit de motorisation électrique, nous avons des points faibles qu'un partenariat peut permettre de combler", a-t-il justifié.

"Les discussions avec GM pour l'extension des codéveloppements ont commencé", a ajouté M. Hachigo. Pour le moment, GM et Honda coopèrent à la fois sur les piles à combustible en tant que telles, et sur les technologies de stockage pour l'hydrogène qu'elles utilisent comme ressource pour produire du courant sur le principe de l'électrolyse inversée. Ils oeuvrent aussi avec les autorités et les opérateurs de stations-service pour les dispositifs de recharge.

GM travaille sur les piles à combustible depuis les années 1960 et Honda a conçu son premier véhicule commercial employant cette technologie en 2002, un modèle distribué à très peu d'exemplaires au Japon et aux Etats-Unis. La pile a combustible est aussi jugée prometteuse pour l'automobile par Toyota, qui commercialise depuis l'an passé sa première berline de ce type, la Mirai. Il espère en vendre 30 000 par an dans le monde à horizon 2020. (AFP, NIKKEI ASIAN REVIEW 16/10/15)

Juliette Rodrigues