Honda déplore une huitième victime dans le cadre des airbags défectueux de Takata

Honda a indiqué qu'une huitième victime était à inscrire à la liste des décès dus aux airbags défectueux de Takata. "Nous reconnaissons officiellement que le décès de la conductrice a été provoqué par l'éclatement du gonfleur de l'airbag au moment d'une collision", a déclaré un porte-parole de Honda.

L'accident dans lequel est décédée Jewel Brangman est survenu en septembre 2014 à Los Angeles. La voiture en question, une Honda Civic de 2001 louée par la conductrice, faisait partie d'un lot dont le rappel avait été lancé dès 2009, puis de nouveau en 2011 et enfin en 2014. L'entreprise de location, basée à San Diego, n'a jamais fait réparer le véhicule. "Les données dont dispose Honda montrent que les réparations requises, le remplacement des airbags du conducteur et du passager, n'ont jamais été effectuées", a précisé Honda.

La semaine dernière, Honda a confirmé la mort d'une autre conductrice, la 7ème victime, dans un accident survenu au mois d'avril en Louisiane. (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 19/6/15)

Juliette Rodrigues