Honda annonce un nouveau décès dû aux airbags défectueux de Takata

Honda a fait état d'un nouveau décès, cette fois en Malaisie, lié aux airbags défectueux de Takata. "Un airbag a explosé de manière anormale et une femme a été tuée lors d'un accident survenu en juillet", a déclaré un porte-parole de Honda.

Quatre décès ont avaient déjà été enregistrés aux Etats-Unis, dont deux confirmés par Takata et Honda. Les sacs gonflables défectueux de Takata ont entraîné le rappel de plusieurs millions de véhicules à travers le monde, dont 8 millions aux Etats-Unis. (AFP 13/11/14)

Juliette Rodrigues