Honda a accepté de payer 25 millions de...

Honda a accepté de payer 25 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites aux Etats-Unis pour discrimination, a annoncé le ministère américain de la Justice. La filiale américaine du groupe japonais était accusée par le département de la Justice et le CFPB (Bureau des consommateurs) d’imposer des taux d’emprunt plus importants aux communautés noire, hispanique et asiatique. L’accord annoncé mardi comprend un versement de 24 millions de dollars, qui seront consacrés au dédommagement des victimes. Le reste, soit 1 million, ira au financement d’un programme de formation des minorités au crédit automobile. (AFP)

Juliette Rodrigues