Grève dans une usine de Ford en Russie

Une partie des ouvriers de l'usine de Ford à Vsevolojsk, près de Saint-Pétersbourg, ont entamé lundi un mouvement de grève pour demander « des garanties concernant les licenciements, l’augmentation des salaires suivant l’inflation et des compensations quand le travail est suspendu du fait de l’employeur », a indiqué Igor Temtchenko, responsable du syndicat MPRA, à l'AFP (17/3/15). « L'atelier où est assemblée la Focus ne marche pas, la production de la Mondeo est huit fois plus faible », a ajouté M. Temtchenko.Selon la direction, la grève est suivie par moins de 10 % des effectifs, et l’usine continue de fonctionner selon les prévisions. Comme la plupart des constructeurs, Ford a nettement réduit ses cadence de production en Russie. Ses ventes dans ce pays ont plongé de 70 % sur les deux premiers mois de l'année, après avoir chuté de 38 % en 2014. (AFP 17/3/15)

Frédérique Payneau