General Motors table pour 2014 sur une petite hausse de son bénéfice avant impôts et intérêts

General Motors table pour 2014 sur une petite hausse de son bénéfice avant impôts et intérêts, malgré des coûts de restructuration très élevés qui devraient atteindre 1,1 milliard de dollars, a indiqué Dan Ammann, numéro deux du constructeur lors d'une conférence organisée par la Deutsche Bank. Il a ajouté que les marges devraient être stables et la part de marché mondiale « stable ou en légère hausse ». GM introduira cette année 15 modèles nouveaux ou restylés aux Etats-Unis et 17 nouveautés en Chine. Il prévoit en outre d'investir 7,5 milliards de dollars. (Ensemble de la presse)

Frédérique Payneau