General Motors rappelle 1,5 million de voitures dans le monde pour un problème de direction

General Motors a annoncé hier un nouveau rappel de véhicules dans le monde pour un problème de direction et indiqué qu’il inscrirait une charge de 750 millions de dollars dans ses comptes du premier trimestre pour couvrir le coût du nombre croissant de véhicules qu’il a dû rappeler cette année (il pourrait en conséquence afficher des résultats déficitaires pour le trimestre).

Le dernier rappel en date concerne 1,5 million de voitures (dont 1,3 million aux Etats-Unis) - des Chevrolet Malibu, Malibu Maxx, Cobalt et HHR, des Saturn Aura et Ion et des Pontiac G6 des années 2004 à 2010. Le constructeur a précisé qu'il avait identifié « quelques accidents » liés à un défaut sur la direction assistée.

General Motors a rappelé près de 7 millions de véhicules dans le monde depuis le mois de février, dont 2,59 millions pour des contacteurs d’allumage défectueux qui ont été liés à au moins 31 accidents et 13 décès. Mary Barra, directrice générale de GM, doit être entendue aujourd’hui et demain par des sous-commissions du Congrès américain qui a ouvert des enquêtes sur cette affaire. Elle devra expliquer pourquoi le constructeur a tant tardé à rappeler les véhicules dotés de cette pièce défectueuse et continué à en équiper ses véhicules. Selon des documents produits par General Motors et par le Congrès, le problème avait été détecté par un ingénieur dès 2001 sur une Saturn de pré-production et clairement identifié en 2004. (DETROIT NEWS, FREEP.COM 31/3/14, AFP 31/3 et 1/4/14)

Frédérique Payneau