General Motors perd du terrain aux Etats-Unis, mais ses ventes sont plus rentables

La part de marché de General Motors aux Etats-Unis devrait baisser à nouveau cette année, mais le constructeur accroît ses ventes aux particuliers, qui sont plus rentables, a souligné Mary Barra, la directrice générale de GM.« Nous saisissons l'occasion, sur un marché très robuste, d'agir du coté des particuliers, car l'aspect qualitatif de la part de marché est aussi important » que l'aspect quantitatif, a indiqué Mme Barra à Automotive News. Il ne s'agit pas de gagner des parts de marché à n'importe quel prix, a-t-elle expliqué. Sur les neuf premiers mois de 2015, la part de marché de General Motors aux Etats-Unis a diminué de 0,2 point, à 17,6 %. Cette baisse est imputable essentiellement à une diminution de 14 % des ventes du constructeur aux loueurs. Parallèlement, les ventes de GM aux particuliers ont augmenté de 7,2 %, affichant la plus forte progression parmi les autres grands constructeurs présents sur le marché américain (à titre de comparaison, les ventes aux particuliers de Toyota ont augmenté de 2,9 % et celles de Ford de 5,1 %).General Motors vise également des activités plus rentables dans le segment des flottes : depuis le début de l'année, ses ventes aux entreprises ont augmenté de 15 % tandis que celles au gouvernement ont crû de 3 %.Cette approche, qui privilégie la qualité sur la quantité, met le constructeur en position d'atteindre l'un de ses objectifs financiers clés, à savoir une marge de 10 % en Amérique du Nord. Il a dépassé ce seuil au deuxième trimestre. (AUTOMOTIVE NEWS 12/10/15)

Frédérique Payneau