General Motors ne produira plus en Australie

Quelques mois après Ford (voir la revue de presse du 23/5/13), General Motors a annoncé à son tour qu’il allait mettre un terme à ses activités de production en Australie. D’ici à la fin 2017, il cessera de fabriquer des véhicules et des moteurs dans ce pays et y réduira également ses activités d’ingénierie.

« La décision de cesser de produire en Australie reflète une série de facteurs négatifs auxquels l'industrie automobile est confrontée dans ce pays, parmi lesquels la persistance d'un dollar australien fort, des coûts de production élevés, un petit marché local qui est sans doute le marché automobile le plus compétitif et le plus fragmenté au monde », a expliqué Dan Akerson, président de GM.

L'arrêt des activités de production entraînera la suppression d’environ 2 900 emplois au cours des quatre prochaines années. General Motors dispose de deux usines en Australie : une usine d'assemblage à Elizabeth et une usine de moteurs à Port Melbourne. Il prévoit d'inscrire une charge avant impôts comprise entre 400 et 600 millions de dollars dans ses comptes du dernier trimestre 2013 pour couvrir la restructuration de ses activités dans le pays.

General Motors conservera une présence importante en Australie au delà de 2017, avec une activité commerciale, un centre logistique et un centre de style. (DETROIT NEWS 10/12/13, AFP 11/12, COMMUNIQUE GENERAL MOTORS)

Frédérique Payneau