General Motors inscrira une charge dans ses résultats trimestriels liée à la devise vénézuélienne

General Motors a annoncé qu'il inscrirait une charge avant impôts d'environ 400 millions de dollars dans ses comptes du premier trimestre en raison de la dépréciation de la devise vénézuélienne.

Cette charge s'ajoutera à une provision d'environ 750 millions de dollars annoncée récemment pour couvrir le coût de nombreux rappels de véhicules, et à des coûts de restructuration en Europe, en Australie et au Brésil. Malgré des résultats relativement robustes aux Etats-Unis, les résultats financiers afférents au premier trimestre que le constructeur publiera le 24 avril pourraient en conséquence faire apparaître une perte nette. (FREEP.COM, DETROIT NEWS 6/4/14)

Frédérique Payneau