General Motors envisage de réduire sa présence en Corée

General Motors envisage de réduire sa présence en Corée, bien que ce pays représente 20 % de sa production mondiale (sur 9,5 millions d'unités produites en 2012). Le constructeur américain espère ainsi limiter le risque de devenir dépendants d'une seule source de produits. En effet, la dépendance vis-à-vis de la Corée est aujourd'hui jugée risquée en raison de l'environnement social coréen (hausse du coût du travail, grèves, etc.). General Motors a ainsi indiqué que la nouvelle génération de la Cruze ne sera pas produite en Corée du Sud et que l'Opel Mokka sera assemblé en partie en Espagne. (ECHOS 13/8/13)

Cindy Lavrut