General Motors aurait commandé des pièces en urgence à Delphi en décembre 2013

General Motors a commandé des pièces de rechange en urgence à Delphi en décembre 2013, deux mois avant d’annoncer le rappel de 2,6 millions de véhicules pour un défaut des commutateurs d’allumage qui a fait au moins trente victimes, a rapporté le WALL STREET JOURNAL dans son édition du 9 novembre, citant des courriels échangés entre le constructeur et son fournisseur.Ces courriels ont été communiqués à la justice par Delphi dans le cadre des préparations d'un procès qui doit démarrer le 11 janvier 2016 (voir la revue de presse du 7/11/14). Ils devraient alimenter la théorie des avocats des plaignants, selon laquelle General Motors a retardé le plus possible les rappels, indique le quotidien américain. (AFP 10/11/14)

Frédérique Payneau