General Motors annonce un nouveau rappel de véhicules aux Etats-Unis

General Motors a annoncé le rappel de 1,55 million de véhicules supplémentaires aux Etats-Unis (1,76 million au total dans le monde), pour trois problèmes différents qui n’ont à sa connaissance ni provoqué d'accidents ni fait de victimes, a-t-il précisé.

Les véhicules concernés, des marques Chevrolet, GMC, Buick et Cadillac, ont été fabriqués entre 2008 et 2014. Dans le détail, General Motors va rappeler 303 000 utilitaires Chevrolet Express et GMC Savana des années 2009 à 2014, car le matériau utilisé pour leur tableau de bord est trop dur. Il rappellera également 63 900 berlines Cadillac XTS de 2013 et 2014, en raison d'un risque de corrosion du servofrein, ainsi que 1,18 million de tout-terrain de loisir Buick Enclave et GMC Acadia (de 2008 à 2013), Chevrolet Traverse (de 2009 à 2013) et Saturn Outlook (de 2008 à 2010) pour vérifier les faisceaux de câbles des coussins gonflables latéraux montés dans les sièges.

« L’annonce que nous faisons aujourd’hui montre l’attention que nous portons à la sécurité et à la tranquillité d’esprit de nos clients », a souligné Mary Barra, directrice générale de General Motors, alors que le constructeur, soupçonné d'avoir tardé à rappeler des véhicules, fait l'objet de plusieurs enquêtes aux Etats-Unis (voir les revues de presse des 28/2 et 14/3/14). « Nous procédons à un examen approfondi de nos processus internes et nous aurons d'autres annonces à faire ultérieurement », a ajouté Mme Barra. La dirigeante a promis des changements dans les procédures de rappel de véhicules.

Le constructeur a par ailleurs annoncé qu'il inscrirait une charge de 300 millions de dollars dans ses comptes du premier trimestre pour couvrir le coût des nouveaux rappels et de ceux annoncés en février (voir les revues de presse des 14 et 26/2/14). (AUTOMOTIVE NEWS,DETROIT NEWS, AFP 17/3/14)

Frédérique Payneau