General Motors a trouvé un compromis avec l'investisseur activiste Harry Wilson

General Motors a trouvé un compromis avec Harry Wilson, un investisseur activiste qui voulait entrer à son conseil d’administration et qu’il rachète pour 8 milliards de dollars d’actions d'ici à la mi-2015 (voir la revue de presse du 11/2/15). Le constructeur, qui a terminé l'année 2014 avec 25,2 milliards de dollars de réserves, a annoncé le lancement immédiat d’un programme de rachat d’actions de 5 milliards de dollars. Il va également relever son dividende (il avait annoncé le mois dernier qu'il comptait augmenter son dividende trimestriel de 20 %, à 36 cents par action) et devrait ainsi verser environ 10 milliards de dollars à ses actionnaires d’ici à la fin 2016. M. Wilson a salué un accord « gagnant-gagnant » pour General Motors et les investisseurs. Il renonce à briguer un siège au conseil d'administration du constructeur et retire les propositions qu'il avait émises pour récompenser les actionnaires. (DETROIT NEWS, AFP 9/3/15, ECHOS 10/3/15)

Frédérique Payneau