General Motors a licencié une dizaine de salariés après un rappel de Chevrolet Tavera en Inde

General Motors a licencié une dizaine de salariés en Inde et aux Etats-Unis, parmi lesquels son directeur de l'ingénierie des moteurs Sam Winegarden, pour avoir violé la politique industrielle de l'entreprise.

Ces limogeages font suite au rappel annoncé la semaine dernière de 114 000 tout-terrain Chevrolet Tavera des années modèles 2005 à 2013 en Inde pour des problèmes d'émissions et de spécifications. Le constructeur a précisé qu'il avait interrompu la production et la commercialisation du Tavera BS3 le 4 juin, et la fabrication et la vente du Tavera BS4 le 2 juillet.

Lowell Paddock, président de GM en Inde, a indiqué qu'une enquête interne avait identifié des irrégularités dans les tests d'émissions.

Le gouvernement indien a pour sa part ouvert sa propre enquête à la suite de l'important rappel annoncé par General Motors. (DETROIT NEWS 26/7/13, FREEP.COM, AFP 27/7/13)

Frédérique Payneau