General Motors a doublé son bénéfice net au troisième trimestre

General Motors a annoncé pour le troisième trimestre un bénéfice net de 1,38 milliard de dollars, multiplié par deux et supérieur aux attentes des analystes, et un chiffre d’affaires de 39,3 milliards de dollars, en hausse de 0,7 %. Le constructeur a accru ses marges en Amérique du Nord et profité d’une demande robuste en Chine, mais il a creusé sa perte en Europe et ses bénéfices en Amérique du Sud ont fondu. General Motors a vendu 2,45 millions de véhicules dans le monde au dernier trimestre (+ 2,4 %) et occupé 11,5 % du marché mondial (-0,1 %). Sa part de marché aux Etats-Unis a été stable, à 17,3 %.Mary Barra, directrice de General Motors, a qualifié les résultats du trimestre de « très solides » et souligné que le constructeur réussissait en dépit d'un contexte très difficile en Russie et en Amérique latine. Par régions, General Motors a réalisé sur le trimestre écoulé un bénéfice avant impôts de 2,45 milliards de dollars, en hausse de 12 %, en Amérique du Nord, où sa marge a atteint 9,5 %. Les pertes en Europe sont passées de 238 millions de dollars au troisième trimestre 2013 à 387 millions, en raison de coûts de restructuration plus élevés et d'une forte baisse de la demande en Russie. Le bénéfice de la division GMIO, qui inclut la chine, a pour sa part reculé de 323 à 259 millions de dollars, tandis que l'Amérique latine a basculé dans le rouge, avec une perte de 32 millions de dollars, à comparer avec un bénéfice de 284 millions un an plus tôt.Mme Barra a estimé que GM avait une grande marge pour accroître ses ventes et développer ses marques, mais elle a reconnu que l'entreprise avait encore du travail à faire pour rétablir sa réputation après avoir rappelé environ 30 millions de véhicules depuis le début de l'année.General Motors espère profiter de l'introduction de plusieurs nouveaux véhicules dans le monde au dernier trimestre, dont des pick-ups de catégorie moyenne aux Etats-Unis. Il a réaffirmé son objectif de renouer avec les bénéfices en Europe d'ici à 2016. (NEW YORK TIMES 24/10/14, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 23/10/14)

Frédérique Payneau