General Motors a dégagé un bénéfice net de 2,8 milliards de dollars en 2014

Le bénéfice net de General Motors en 2014 a diminué de 26 %, à 2,8 milliards de dollars, grevé par les coûts liés au rappel de quelque 30 millions de véhicules dans le monde l'an dernier (2,8 milliards de dollars) et par des charges de restructuration (1 milliard de dollars). Le bénéfice avant impôts ajusté ressort à 6,49 milliards de dollars, en recul de 24 %. Le chiffre d’affaires du constructeur a augmenté de 0,3 %, à 155,9 milliards de dollars.Par régions, le bénéfice de General Motors en Amérique du Nord a reculé de 11 %, à 6,6 milliards de dollars. Le bénéfice de 300 millions de dollars réalisé en Amérique latine en 2013 s'est transformé en une perte de 200 millions de dollars. La perte en Europe est passée de 900 millions à 1,4 milliard de dollars. Le bénéfice des autres activités internationales a diminué de 7,6 %, à 1,2 milliard de dollars.Le constructeur a annoncé qu'il verserait une prime à ses ouvriers américains, dont le montant pourra atteindre 9 000 dollars. Il prévoit également d'augmenter son dividende pour le deuxième trimestre de 20 %, à 36 cents par action. Pour 2015, General Motors table sur une amélioration de son chiffre d'affaires et de ses marges. Il compte par ailleurs toujours renouer avec les bénéfices en Europe en 2016. (DETROIT NEWS 4/2/15, ECHOS 5/2/15, COMMUNIQUE GENERAL MOTORS)

Frédérique Payneau